Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Savoir naviguer

Savoir naviguer


groupesToute l'association

 

La progression du voilier:

Pour avancer, le voilier utilise ses voiles et leur orientation dans le flux de l'air. Plus il s'approche du vent (lofer) plus les voiles sont bordées (amenées vers l'axe du bateau), plus il s'en éloigne (abattre) plus les voiles sont choquées. Ceci pour que le bord d'attaque des voiles soit dirigé dans l'axe du vent. La vitesse de l'air n'est pas la même sur l'avant et l'arrière de la voile créant une différence de pression et donc une force de propulsion. C'est ainsi que le voilier peut remonter le vent. Dans les allures de près, la force du vent fait dériver le voilier, la quille contre, en partie, cet effet mais en faisant gîter le bateau. Le graphique ci-dessous décrit les différentes allures.

Le bateau qui remonte le vent en louvoyant, vire lof pour lof. Dans la direction opposée, on ne parle plus de virement de bord mais d'empannage. L'empannage est une man?uvre délicate et parfois dangereuse: il faut border la grand-voile, puis le barreur passe le vent et on choque la grand-voile à fond.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le vocabulaire du bateau:

Pour pratiquer la voile, il est nécessaire de connaître les termes qui décrivent les différents éléments du bateau. Vous trouvez ci dessous des planches de Pierre JOUBERT (célèbre illustrateur de romans scouts) et de Michel Joubert (célèbre architecte naval) représentant un vaurien. 

Girouette: Pige servant à indiquer la direction du vent.

Mât: Ca vous savez non?

Etai: Câble allant du haut du mât à la proue servant à haubanner celui ci en le tendant vers l'avant du navire.

Capelage de foc: Bride servant à attacher le foc à sa drisse.

Cadène: anneau servant à relier les haubans à la coque.

Etrave: pièce formant l'avant de la coque du navire.

 

Etambrai: Ouverture dans le pont des navires pour laisser passer les mâts.

Puits de dérive: Structure entourant le trou pratiqué dans la coque dans lequel on enfonce la dérive afin d'éviter de faire couler le bateau.

Dérive: Aileron ou planche situé sous le navire dans l'axe de la ligne de foi servant à empécher le bateau d'avancer en crabe par rapport à l'eau.

Safran: Pièce de bois qui trempe dans l'eau et sert à diriger le bateau.

Bôme: Espar retenant la bordure d'une Grand Voile (GV) ou d'une voile aurique.

Haubans: Câbles utilisés pour maintenir le mât vertical.

 

 

 

Grand voile: Voile principale du grand mât.

Palan d'écoute de Grand Voile: Système de poulies servant à border la Grand Voile avec plus de facilité.

Barres de flèche: Barres écartant les haubans du mat.

Ecoute de Grand Voile: Bout servant à controler l'orientation de la Grand Voile.

Bordé: ensemble des bordages formant les flancs d'une coque de bateau.

Tableau arrière: Partie arrière des embarcations.

Pont: Plancher du bateau.

Banc: Bref le banc quoi...

Stick: Tige de bois fixée par une articulation à la barre servant à la ralonger.

 

 

 

Point d'amure: Extrémité inférieure d'une voile fixée au pont du bateau.

Point d'écoute: Extrémité d'une voile où l'on fixe les écoutes.

Point de drisse: Extrémité d'une voile où l'on fixe les drisses.

Têtière: Point de renfort du haut d'une voile.

Laizes: Bandes de tissus qui cousus enssemble forment les voiles.

Goussets de lattes: Etuits de tissu dans lequels on glisse les lattes.

Etambrai: Ouverture dans le pont des navires pour laisser passer les mâts.

Lattes: tiges de bois ou de plastique servant a rigidifier les voiles et donc a leur donner un profil adapté.

Femelots: Partie femelle des gonds servant à orienter le safran.

Aiguillot: Partie mâle des gonds servants à orienter le safran.

Ecoute de Grand Voile: Bout servant à controler l'orientation de la Grand Voile.

Ecoute de foc: Bout servant à controler l'orientation du foc.

Hiloir brise-lames: Planche de bois évitant que l'eau située sur le pont ne pénètre dans le cockpit.

Ridoir: Système de vis-ecrous servant à régler la tention des haubans.

Barres de flèche: Barres écartant les haubans du mat.

Porte-mousqueton: Mousquetons possédant une attache avec la voile (ici le foc).

Etai: Câble allant du haut du mât à la proue servant à haubanner celui ci en le tendant vers l'avant du navire.

Bride d'étai: Attache reliant l'étai au mat.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Noeuds:

 

Les noeuds les plus utiles

Si les marins sont réputés pour une chose, c'est pour la réalisation de noeuds aussi divers que variés. Plusieurs centaines de noeuds existent et chacun d'eux dispose d'un grand nombre de variantes.

Pour pratiquer le dériveur, il est nécessaire d’en connaître quelques-uns. Vous trouverez ci-dessous les plus indispensables, entraînez vous bien....

Si vous souhaitez découvrir plus de noe?uds, je vous invite à consulter le très bon site:http://noeud427.free.fr/ qui regroupe beaucoup d'informations et propose en particulier un panorama très complet des noeuds. Les illustrations ci-dessous sont issues de ce site.

 

Complément de vocabulaire

En voile, on ne parle pas de cordes ni de ficelles mais de bouts. Sur un bateau, on peut classer les bouts en plusieurs catégories:

Les bouts d'amarrage: utilisés pour accrocher le bateau au quai ou à une bouée.

Les drisses: ce sont les bouts verticaux qui se trouvent le long du mât et sont utilisés pour hisser les voiles.

Les écoutes: ce sont les bouts qui sont utilisés pour régler les voiles.

 

 

Le noeud de chaise

Largement présent en voile, le noeud de chaise est utilisé pour attacher les bateaux, les drisses de voile, ... À savoir faire les yeux fermés avec une main dans les dos.

 

 

Le noeud de huit

Utiliser comme noeud d'arrêt, le n?ud de huit se retrouve au bout de toutes les écoutes de foc et de grand-voile.

 

 

Le noeud de taquet

On utilise le noeud de taquet sur les drisses de grand-voile et de foc.

 

 

 

Le noeud de cabestan

Utilisé comme noeud d'amarrage.

 

 

 

Pour bien plier un bout

Lorsque l'on range un bout, il est nécessaire de bien le plier car c'est d'une part plus facile à déplier et ça permet d'autre part qu'il ne se déplie pas lors du stockage.

        

 

 

Prochaines Régates

26
nov.
2017-11-26T10:00:00+0100
2017-11-26T19:00:00+0100

Régate de Club 5C " l'Avent "

03
déc.
2017-12-03T10:00:00+0100
2017-12-03T17:00:00+0100

Régate de Ligue 5A"Les Lèvres...

Régates Extérieures

Aucun évènement à afficher.

PHOTOS

Régate Jacques Lelong 2017Régate Jacques Lelong 2017Régate Jacques Lelong 2017Régate Jacques Lelong 2017Régate Jacques Lelong 2017

Calendrier